Astuces pour bien vendre à un vide-grenier ou une brocante

Faire un vide-grenier c’est à la mode, c’est dans l’air du temps mais ça permet surtout aux acheteuses compulsives (comme moi par exemple), de faire de la place dans leurs armoires pour acheter de nouvelles fringues héhé (ok, je sors).

Avec ma sœur Caro, nous avons trié toutes les fringues qu’on ne met plus et nous avons décidé d’apporter tout cela lors d’une brocante à Schaerbeek. Coté organisation nous n’étions pas au top alors voici quelques conseils après coup.

lolo à la brocante
Pensez à prendre de la monnaie :
C’est con mais vraiment chiant quand on ne sait pas rendre sur un billet de 10€. De plus, avoir du liquide sur soi permet plus facilement de marchander.

brocante à schaerbeek
Mettez en avant vos plus belles pièces :
Nous avions pris une tringle afin de mettre en avant les vêtements qu’on souhaitait vendre un peu plus cher que les autres. Sur un table, nous avions disposé certains vêtements en tas car les gens aiment bien fouiller et se dire qu’ils ont déniché la perle rare.

Alex le copain de Caro a tenté de mettre en avant cette jolie veste en fourrure achetée sur Asos.

alex et la veste en fourrure
Prenez des sacs plastiques :
Cela fait toujours plaisir aux brocanteurs, ils peuvent repartir avec vos plus jolies pièces emballées dans un petit sac plastique.

Prenez une chaise et de quoi vous occuper :
Le temps peut paraître long quand on attend les acheteurs potentiels. Donc une petite chaise pliable pour ne pas rester debout toute la journée, ce n’est pas du luxe. Prenez également de quoi vous occuper, Alex avait pris un livre par exemple.

alex qui lit à la brocante
Indiquez les prix et négociez :
Vous connaissez la valeur de vos objets, et vous seul pouvez vous fixer un seuil minimum. Malgré tout, si vous êtes là avant tout pour vous débarrasser, ne soyez pas trop rigide sur les prix, et l’important est également l’échange avec l’acheteur. Sur les grands événements, les vendeurs se comptent parfois par centaine, et le chineur/l’acheteur potentiel ne fera pas toujours l’effort de demander le prix d’un objet (qu’il pense trop cher). Des étiquettes suffisamment lisible (à deux, voir trois mètres) augmenteront sensiblement vos chances de vendre vos objets.

Dernier petit conseil, arrivez tôt car les vrais chineurs se rendent aux brocantes tôt le matin pour faire de bonnes affaires.



Laurence (rédactrice)

Je suis une jeune bruxelloise passionnée par les voyages, les découvertes culinaires et les objets geek en tout genre. Je suis également shopping addict mais je me soigne.

Pas encore de commentaire

Laisser un commentaire