Que faire à Taïwan en 2 semaines ? Découvrez nos coups de cœur !

Caro & moi sommes parties à Taïwan durant 17 jours en octobre. Cette île bordée par l’Océan Pacifique, située entre la Chine, le Japon et les Philippines, nous avait fait de l’œil. “Quelle drôle d’idée ! C’est plutôt étrange comme choix de destination“, nous ont lancé certains, oui peut-être (nous n’y avions même pas songé nous-même avant notre passage au stand du salon des vacances à Bruxelles), ce n’est pas très touristique mais ce pays surprenant vaut le coup. Nous avons eu un réel coup de cœur pour ses petits coins de nature, ses plages, sa capitale animée, ses habitants chaleureux, sa gastronomie et son histoire. Allez zou, on vous donne toutes nos bonnes adresses & notre itinéraire !

Une petite vidéo …

Juste pour vous donner envie de découvrir Taïwan 😀 . L’article est long, nous avons essayé qu’il soit le plus complet possible pour ceux qui cherchent un itinéraire de 2 semaines sur cette charmante petite île.

Vols & Papiers :

Le billet d’avion A/R depuis Bruxelles, nous a couté environ 550€ (en réservant des mois à l’avance). Nous avons atterri à l’aéroport international Taïwan Taoyuan (après avoir fait une escale à Paris). Nous avons volé avec la compagnie KLM, il y a 13h de vol depuis Paris. Depuis l’aéroport, pour rejoindre Taipei, vous pouvez prendre un taxi (comptez environ 400 TWD, c’est à dire 12€). Nous avons opté pour un bus à 2€ qui met environ 40 minutes pour rejoindre le centre. Si vous souhaitez également prendre le bus, voici les instructions 🙂 : lorsque vous arrivez à l’aéroport de Taïwan, suivez les panneaux qui indiquent « city bus » et rendez-vous tout au bout, vous verrez pleins de stands, allez au deuxième situé sur votre gauche et demandez un ticket de bus (bus numéro 1819, il passe toutes les 10 minutes), le ticket coute 2€ & ce dernier est payable en cash ou par carte de crédit. Il vous suffira de descendre au terminus (Taipei), vous arrivez ainsi à la gare.

Vous devrez être muni d’un passeport valable au moins 6 mois après la date de retour. Et croyez-moi, les Taïwanais ne rigolent pas. J’en ai fait les frais d’ailleurs, mon passeport était valable 5 mois & 28 jours, à deux jours près, je n’ai pas pu monter dans l’avion. J’ai du refaire un passeport en urgence & repayer un billet d’avion. Petit conseil d’ami, ne blaguez pas avec la date de validité de votre passeport. Pour les séjours inférieurs à 30 jours, un visa n’est pas nécessaire. Au-delà, le visa est obligatoire. Il coûte 62 euros pour une entrée simple et une validité de 60 jours. Prenez votre carte de crédit, il possible de payer avec cette dernière presque partout & surtout on vous la demande souvent en garantie (auberge, location de scooter,…). On vous conseille quand même de prendre un peu d’argent liquide (monnaie locale) car si vous voulez acheter quelque chose au marché, faire certaines activités, acheter quelque chose à un marchand de rue,… ces derniers n’acceptent généralement que le cash. La monnaie locale est le dollar taïwanais et 34$ correspondent environ à 1€. Il y a des ATM un peu partout 🙂 .

Les bus & métros :

Les transports de manière générale sont plutôt bien à Taïwan. Le must c’est à Taipei, très bien desservi & ponctuel. Certaines stations de métro sont presque des œuvres d’art (voir photo ci-dessus). On vous laisse découvrir ça par vous-même 🙂 . Les retards sont fréquents avec les bus pour les excursions excentrées (Sun Moon Lake, Taroko,…), parfois le bus est petit et il faut s’asseoir par terre ou rester debout (pendant 1h, c’est moyennement chouette). Enfin, ce sont les aléas des vacances en sac à dos et puis ça fait des souvenirs. On vous conseille de prendre un carte rechargeable au 7Eleven & de mettre du crédit dessus, c’est plus avantageux & valable pour le métro, les bus locaux, les bus d’excursions,… Vous pouvez d’ailleurs choisir le thème de votre carte : Toy Story, Hello Kitty, Super Héros,… Elle est pas belle la vie ? Les Taïwanais ont le sens du détail !

Les trains (THSR ou locaux) :

Pour voyager d’un endroit à l’autre du pays, il vaut mieux prendre des trains plutôt que des bus. Vous perdrez moins de temps & la différence de prix n’est pas énorme. Il y a deux types de train par contre. Le THSR (Taïwan High Speed Rail), train à grande vitesse taïwanais, il file à plus de 300 km/h. Au départ de la capitale Taipei, ce dernier vous permettra de rejoindre Taichung, la troisième ville du pays et point de départ pour le Sun Moon Lake, en seulement 49 minutes. En 1h30, vous serez à Kaohsiung, la deuxième ville du pays, direction les plages tropicales du sud & le parc national de Kenting.

Les prix varient mais sont aux alentours de 35€ l’aller simple. Nous avons opté pour la seconde option car nous avons beaucoup voyagé et que nous avions le temps. Nous avons pris les trains locaux (Chu Kuang), ils sont semi-express et font plusieurs haltes, ils prennent donc un peu plus de temps mais sont bien moins chers (environ 6€ l’aller simple). Attention quand vous prenez le métro ou le train, on vous demande toujours vos tickets à la sortie, ne les jetez donc pas car il faut les scanner pour pouvoir ressortir.

Traditions, Culture & Conseils :

C’est une destination qui n’est pas très touristique car peu médiatisée. Vous remarquerez vite que les taïwanais ne sont pas là pour vous arnaquer mais bien au contraire, ils voient une opportunité culturelle avec les touristes, ils sont heureux de vous faire découvrir leur beau pays et toutes leurs spécialités. Ils sont très polis, les mots que nous avons le plus utilisés étaient “bonjour -> ni hao” & “merci -> xièxie” 😀

1) Les Taïwanais sont très attachés aux usages et ont un grand respect pour les personnes âgées. Faites de même sur place, cédez votre siège aux plus anciens.

2) Ils pètent ou rotent très naturellement dans les endroits publics, c’est culturel. En tant qu’européen, c’est plutôt déroutant (voir dégoutant), surtout quand quelqu’un tousse juste à coté de vous & ne met pas sa main devant sa bouche.

3) Ne soyez pas étonné de voir de jeunes mamans avec leur nouveau-né de quelques semaines en scooter, des personnes qui transportent leur chien ou leur chat. Des motos avec 3 personnes dessus, cela m’a d’ailleurs fait penser à la Thaïlande. C’est un moyen de transport très utilisé. On vous le conseille vivement pour certaines excursions d’ailleurs !

4) N’hésitez pas à demander de l’aide, les taïwanais sont toujours prêt à vous aider 🙂 . Ils sont très chaleureux. Ils ne parlent pas très bien l’anglais, utilisez Google Translate pour vous faire comprendre.

5) En octobre vers 17h30, le soleil se couche et il fait nuit noire. Un vrai conseil d’ami, réveillez-vous tôt si vous voulez profiter et voir les paysages de jour !

6) N’ayez pas peur, mangez dehors, dans des petits kiosques, c’est bien moins cher et délicieux, nous n’avons jamais été malade durant tout notre séjour. Passez la porte de leurs boulangeries, tout ce qu’ils proposent est généralement succulent !

7) Il fait toujours un peu brumeux, mais prenez votre crème solaire car il y a des petits rayons tout au long de la journée. Un coup de soleil est si vite arrivé 🙂 .

8) Il y a énormément de chose que vous ne gouterez plus jamais, soyez curieux & lancez-vous. La pire chose que j’ai gouté, c’était du nougat goût thé marcha & porc. Je n’ai pas trouvé ça bon mais au moins, j’ai essayé. Vous découvrirez surement certains fruits ou légumes inconnus au bataillon, les taïwanais adorent manger ces derniers séchés.

9) Prenez de l’anti-moustique, dans tous les sites naturels, ils sont présents et n’attendent que vous. C’est un pays très nature et assez peu industrialisé, à peine 20% du territoire.

10) N’hésitez pas à faire du stop, c’est sans risque et de coutume. Nous en avons fait plusieurs fois car nous avions lu sur différents blogs qu’il n’y avait rien à craindre (même pour 3 femmes).

Notre itinéraire en 2 semaines :

Jour 1 à Taipei : Ximending & les alentours
Jour 2-3 à Hualien : Le parc national de Taroko
Jour 4 à Taitung : Le pont du Dragon de Sanxiantai
– Jour 5-6-7 : Kenting & ses jolies plages
Jour 8-9 : Kaohsiung son pont du lotus & quartier d’art
Jour 10-11-12 : Sun Moon Lake et ses splendides paysages
Jour 13-14 à Taipei : Reacreative park, Maokong gondola téléphérique & shopping
Jour 15 à Beitou : Pour finir en beauté dans les eaux thermales

Nous étions 15 jours sur place. Comptez deux jours en plus pour le vol (A/R).
Donc 17 jours au total 😀 .

Visitez Taipei, la capitale :

Taipei surprend car c’est une ville qui mélange des bâtiments ultra-modernes et à coté de ces derniers, vous verrez des petites échoppes, des marchands de rue et des bâtiments très traditionnels. Vous pouvez vous déplacer à pied, en bus (plus de 40 lignes) ou encore en métro (6 lignes disponibles). C’est à Taipei que j’ai le mieux mangé, c’est très varié & pas cher. C’est une ville propre & agréable, le seul petit bémol c’est qu’à certains endroits, on a parfois du mal à respirer tellement il y a de la pollution (ce n’est pas pour rien que les taïwanais portent des masques). Malgré que vous soyez dans la capitale, vous ne verrez presque pas de touristes, c’est très dépaysant & les habitants sont adorables.

Taipei : Ximending – shopping, food & gaming

C’est un peu le “time square” asiatique comme disent certains 😀 . Il y a énormément de magasins & pleins d’échoppes de rue qui proposent des petites choses à manger. On vous conseille de vous y rendre la nuit avec toutes les lumières et la musique, l’ambiance est particulière. C’est aussi un spot sympa pour faire du shopping (bien moins cher qu’en Europe), nous avons craqué pour des chaussures, fringues, produits de beauté (surtout des masques en tissu pour le visage) & souvenirs plus mignons les uns que les autres. N’hésitez vraiment pas à manger dans les échoppes de rue, c’est bon marché & succulent ! La station de métro la plus proche est “MRT Ximen Station”.

Toujours à Ximending, on vous conseille d’essayer leurs jeux locaux, c’est super fun et incomparable à ceux en Europe. On vous conseille les battle de danse, les jeux avec des instruments de musique & ceux en réalité virtuelle, Caro & moi avons eu des fous rires. Il y a aussi pleins de machines avec des petits cadeaux comme sur la photo ci-dessous mais cela n’a rien de bien différent à part que les jouets Taïwanais sont plus mignons & farfelus que ceux qu’on a en Belgique 😉 .

Taipei : Le mémorial de Chiang Kai Shek

Édifié sur une esplanade de près de 25 hectares, le mémorial de Tchang Kaï-chek se trouve au centre de Taipei. Il se trouve sur le Freedom Square. Le bâtiment est impressionnant, on vous conseille de monter les marches car la vue est sympa mais à l’intérieur, il n’y a rien à voir, passez votre chemin. C’est un lieu chargé d’histoire, on vous laisse regarder ça sur wikipedia, nous ne sommes pas historiennes hein 🙂 . Le métro le plus proche est “Chiang Kai-shek Memorial Hall“, prenez la sortie 5.

Taipei : Le Freedom Square

Le Freedom Square (appelé aussi Liberty Square), compte le Mémorial Tchang Kaï-chek, le National Theatre Hall et le National Concert Hall qui se font face, ainsi qu’une grande arche. L’architecture est impressionnante, on vous conseille de vous y rendre pour admirer les bâtiments & flâner dans le petit parc sur la gauche du Mémorial Tchang Kaï-chek. Le métro est le même que pour le Mémorial Tchang Kaï-chek car c’est sur la même place, “of course, my horse” …

Taipei : Maokong Gondola

Le “Maokong Gondola” est un téléphérique qui permet d’admirer les hauteurs de Taipei. Pour votre ascension, vous aurez le choix entre une cabine classique ou crystal, si vous n’avez pas le vertige, prenez cette dernière car elle possède un plancher en verre. Le plus haut point de vue est à 4033 mètres.

Tout en haut, à la fin du téléphérique, il y a pleins de trails/promenades à faire. On vous conseille vivement d’y aller en matinée afin de profiter de la vue & des jolis sentiers. Le prix est d’environ 6€ aller-retour. Ça vaut le coup, c’est vraiment sympa ! Le métro le plus proche est “Taipei Zoo Station”, il faut marcher environ 350 mètres.

Taipei : Huashan 1914 Creative Park

Huashan 1914 Creative Park est un endroit agréable où vous pourrez admirer des œuvres, des petites expos, des boutiques d’artisans,…  C’est un mélange d’architecture industrielle où la nature a repris ses droits. Vous y verrez des artistes de rue et ouvrez l’œil car il y a des œuvres disséminées 😉 . On vous conseille de passer voir le magasin “Wooderful Life” même si vous n’achetez rien, juste pour le plaisir des yeux, il y a pleins de choses adorables. On vous conseille le Fujin Tree Cafe, si vous cherchez un lieu un peu branchouille pour prendre un brunch à Huashan 1914 Creative Park. Le métro le plus proche est “Zhongxiao Xinsheng Station”, prenez la sortie 1 & ensuite il faut marcher environ 3 minutes.

Taipei : Flâner dans Yongkang street

On vous conseille cette rue pour y flâner, manger de bonnes choses & ramener des petits souvenirs locaux. Vous y trouverez de nombreuses boutiques de thé (un art à Taïwan), des fruits secs en tout genre, de glaces aux gouts farfelus, des pancakes salés taïwanais,… N’hésitez pas encore une fois à tester ce que proposent les échoppes en rue. Si vous voulez manger à votre aise et assis, on vous conseille le restaurant “Angel Café“, cocktail au top, dessert du feu de dieu & plats succulents, le tout dans une ambiance un peu hipster & addition à prix doux 😀 . Le métro le plus proche est “Dogmen Station”.

Taipei : Le Daan Forest Park

Juste à coté de Yongkang street, vous trouverez le Daan Forest Park. Ce parc n’a rien d’exceptionnel mais s’il fait beau, c’est un endroit sympa pour se poser & manger un petit casse-croute acheté en rue. Le métro le plus proche est “Daan Park”, vous pouvez ensuite marcher jusqu’à Yongkang street en traversant le parc, activez le GPS sur votre téléphone & le tour est joué.

Taipei : Treasure Hill

Treasure Hill est un petit village d’artistes situé dans le sud de la ville de Taipei. Il y a pas mal d’œuvres en plein air, si vous aimez le street art, c’est “the place to be”. Il ne faut rien payer, tout se cache dans la rue 😀 .

Il y a cependant quelques artistes qui exposent des œuvres à l’intérieur (chez eux) & demandent un petit quelque chose pour rentrer et voir leur travail. La vue est sympa, je dirais qu’en une petite heure vous avez fait le tour 😀 . Le métro le plus proche est Gongguan. A faire si vous avez le temps car c’est un peu excentré.

Taipei : Le logement

A Taipei, nous avons logé dans deux hôtels. Celui qu’on vous conseille est le Diary hotel : super bien situé, propre, salle de bain classique à l’européenne, je précise car certaines auberges ont des salles d’eau, un peu comme celles en Thaïlande, càd avec une douche & toilette combinée, sans paroi, bref y a de l’eau partout & tu peux limite prendre ta douche & faire pipi assis sur le pot en même temps 🙂 . Le Diary hotel est top, seul petit bémol, certaines chambres ne sont pas très bien isolées. Si possible demandez d’être loin de l’ascenseur, sinon vous entendrez les allées et venues.

Twing Stay : l’hôtel/auberge est agréable et située à 500 mètres de Ximending. Le prix est de moins de 50€ la nuit pour une chambre de 3 personnes. Le chambre est correcte, salle de bain européenne aussi mais les lits ne sont pas confortables, vraiment très durs.

Taipei : quelques restos ou produits coup de cœur

Goutez les “Gua bao“, ce sont des petits pains farcis à la viande, ils peuvent être cuits à la vapeur ou au feu de bois, c’est un délice, vous en trouverez un peu partout dans les échoppes de rue à Taipei.

Testez les champignons grillés au night market de Taipei, vous verrez on vous propose toujours de gouter avant de choisir ceux que vous voulez 🙂 . Ces derniers tiennent depuis toujours une place éminente dans la gastronomie Taïwanaise.

Essayez les “hot pot” à Taipei, ce sont des sortes d’énormes soupes bouillantes dans lesquelles vous faites cuire les ingrédients de votre choix (viandes, légumes, poissons,…). Vous recevez le tout cru & vous mélangez les saveurs comme bon vous semble.

A Taipei, nous avons testé les restaurants suivants, c’était pas cher & succulent :
– Risotto près de Ximending, pas cher et les risottos sont bons.
Mu Viet près du métro Guting, nous l’avons trouvé par hasard, c’était succulent !
– Fuda Dumpling : si vous aimez les dumpling, ils sont délicieux à cet endroit.

Pour le reste, laissez-vous guider au gré de vos envies et des odeurs 😀 .

Beitou, sources d’eaux chaudes

Juste à coté de Taipei, on vous conseille les thermes à Beitou. D’origine volcanique, les sources chaudes (100 °C) naturelles de Beitou sont uniques au monde. L’entrée est gratuite si vous optez pour les bains publics. Prenez votre maillot, les cocos ! Pour vous y rendre, prenez le métro et descendez à “xinbeitou”, ensuite marchez tout droit pendant environ 15 minutes. Tout peut se faire à pied : les sources chaudes, la vallée géothermique & le Beitou Hot Springs Museum. Attention, c’est fermé le lundi & soyez ready car il y aura un peu de monde 🙂 .

Hualien : Découvrez le magnifique parc national de Taroko

Les gorges de Taroko sont situées sur la côte Est de Taiwan, près de Hualien. Depuis Taipei, prenez un train direct pour environ 200 dollars taïwanais/6€ par personne. C’est une des attractions les plus visitées de Taïwan mais n’ayez pas peur, les touristes y sont peu nombreux 🙂 . On vous conseille vivement l’auberge de jeunesse « ni hao ». Elle est à environ 8 minutes à pied de la gare d’Hualien. C’est à cette même gare que les départs en bus se feront pour aller voir le parc national de Taroko, c’est donc bien pratique car aux alentours, il n’y a pas grande chose à faire.

On vous conseille deux jours pour visiter le parc et être à votre aise car il y a de splendides balades à faire pour voir des cascades, des ponts suspendus en pleine nature, des temples avec des vues panoramiques,… Mettez de bonnes chaussures, préparez-vous à grimper pour une découverte 100% nature. C’est une petite merveille !

Un bon conseil, levez-vous tôt, car le bus passe toutes les heures. Ne vous fiez pas au net, prenez vos tickets dans un kiosque à côté de la gare.

Nos arrêts favoris étaient :
– Shakadang
– Yanzikou
– Changchung Shrine – Cela semble un peu étrange mais traversez le pont rouge, passez sous le tunnel et montez en haut d’une longue rue, vous y verrez un pont de singe.

Et prenez les escaliers car ils mènent à une superbe vue. Peu de gens s’y rendent car cela n’est pas bien indiqué mais la personne de l’auberge nous avait filé le tuyau 🙂 . L’entrée est gratuite, il faut juste payer le bus.

Taitung : Le pont du Dragon de Sanxiantai, une merveille !

Direction Taitung, afin de voir Sanxiantai. Pour vous y rendre depuis Hualien (après avoir visité les Gorges de Taroko), prenez un train direct vers Taitung, ce dernier coûte environ 200 dollars taïwanais (6€) et le trajet est d’environ 1h30-2h.

Nous avons logé chez des gens charmants qui ont une petite aubergeBear Station Hotel, les chambres sont petites mais très confortables. Ils nous ont prêtés leurs vélos pour faire quelques courses pour la visite du lendemain, ils nous ont aidé pour les tickets & nous avons partagés un repas. Les propriétaires ont le cœur sur la main. On vous conseille cette auberge familiale ! De plus, vous serez à côté de la gare, idéal à nouveau pour prendre le bus direction Sanxiantai (idem, il n’y a pas grand chose à faire non plus dans les environs). Prenez le bus depuis la gare de Taitung, environ 1h30 pour rejoindre l’arrêt pour le pont du dragon. Les tickets de bus s’achètent dans ce dernier (299 dollars taïwanais/9€). L’entrée est gratuite, il faut juste payer le bus.

Le bus s’arrête à différents endroits, on vous conseille de descendre à celui qui mène vers le pont du dragon, en premier 🙂 . Ce pont doit son nom aux huit arches rappelant le dos d’un dragon chinois. Au bout de ce dernier, il y a un chemin qui mène à une magnifique petite île inoccupée. C’est tout simplement splendide ! N’hésitez pas à marcher sur les galets noirs quand le chemin en bois s’arrête car il y a un petit escalier qui emmènent tout en haut et permet de profiter d’une super vue.

Ensuite, on vous conseille l’arrêt bridge (toujours dans le même bus, quand vous remontez vers la gare de Taitung) car il permet de voir des singes, le long d’un beau sentier parsemé de palmiers. Faites attention, ils chapardent & ne sont pas farouches, ne vous approchez pas trop non plus 😀 .

Les belles plages de Kenting, coup de cœur pour Baishawan Bay

Depuis Taitung, nous nous sommes rendues à Kenting pour profiter un peu des plages et se relaxer. Pour vous y rendre, il vous faudra prendre un train d’environ 1n30 jusqu’à Fangliao (environ 200 dollars taïwanais – 6€) et ensuite prendre un bus (vous le trouverez en sortant de la gare, tout droit, au feu à gauche, côté droit du trottoir, il y aura un petit kiosque) le dernier bus est généralement à 16h, les horaires sont introuvables sur le net, on vous conseille de vous rendre sur place directement 🙂 . Ce bus coute autour des 4-8€.

Bon en arrivant à Kenting, ce n’est pas la folie. Ça fait penser à la Thaïlande, beaucoup de touristes, du bruit, tout est écrit en anglais, on vous approche pour vous inviter à manger, boire un verre,… On ne va pas vous mentir, le centre ne vaut pas la peine.

On vous conseille de louer un scooter électrique (500 dollars taïwanais la journée – 14€) et faire le tour des plages ainsi que visiter le parc national de Kenting. Cela vaut vraiment la peine de faire le parc & les plages. Le faire à pied ? N’y penser pas, ça monte & ça descend et les distances sont trop longues. Le scooter est la meilleure option.

Notre coup de cœur, niveau plage, c’est Baischawan : une superbe plage pour se baigner. Cette dernière est hyper bien indiquée si vous êtes en scooter et il y a un espace pour les laisser, on vous demandera 10 dollars taïwanais pour le parking (même pas 0,30€).

Pour manger, on vous conseille de vous rendre au port “Houbihu Fishing Port“. C’est tout petit mais on y sert du poisson frais, c’est un délice ! Un petite pause pour y manger le midi, c’est vraiment parfait.

Au niveau du logement, nous étions à l’auberge Mangyi Inn. On vous la conseille car les chambres sont spacieuses, il est possible de louer un scooter (un scooter électrique si vous n’avez pas le permis international 🙂 , c’est top car nous ne l’avions pas pour louer un scooter normal) et que le bus depuis la gare est situé non loin. Le soir, vous pourrez vous rendre à pied dans l’artère commerçante juste à coté pour manger un petit bout.

Kaohsiung, notre ville favorite à Taïwan

Dernier plouf à Baishawan Bay et puis nous nous rendons à Kaohsiung. C’est un réel coup de cœur, à choisir, je préfère Kaoshiung que Taipei car c’est plus détendu et plus artistique. Ça doit être mon coté hipster qui parle… C’est la deuxième plus grande ville de Taïwan, elle est située dans le sud de l’île. Depuis Kenting, vous devrez prendre le bus 9188 direction Kaoshiung. C’est environ 400 dollars taïwanais le ticket et le trajet dure approximativement 2h. Nous avons logé à l’hôtel Jia’s Inn-Liouhe, il est top et bien situé (à coté du métro Formosa). Les lits sont confortables, la douche est à l’européenne & le petit déjeuner est correct (pas fou fou mais ça va).

Kaohsiung : Pier 2 Art Center, de l’art en plein air

Le “Pier 2 Art Center” comme on pourrait s’en douter, est un espace artistique situé aux abords du port de Kaoshiung 🙂 . Vous y trouverez des expositions gratuites et événements (festivals, concerts,…).

Il y a de nombreuses sculptures à découvrir à l’extérieur, mais également des expositions contemporaines à l’intérieur. Ce quartier d’anciens entrepôts abandonnés a un look un peu rétro, c’est très agréable de s’y promener.

On vous conseille d’aller jusqu’au bout et vous perdre dans les petites allées afin de découvrir les œuvres cachées (comme cette balançoire en plein air). Pour vous y rendre, prenez le métro jusqu’à la station Yanchengpu et marchez vers le sud-ouest sur quelques coins de rue.

Kaohsiung : Love River

Pendant que vous êtes dans ce secteur (Pier 2 Art Center), profitez-en pour aller jusqu’à la “Love River” et admirer les magnifiques parcs, musées et cafés installés sur ses rives. Il est possible de faire un tour en bateau mais cela n’a rien de transcendant, on ne vous le conseille pas.

Kaohsiung : Pagode du Tigre et du Dragon

Au bord du lac du Lotus se dressent les pagodes du tigre et du dragon. Montez en haut de ces dernières, vous verrez la vue est splendide. Attention, la tradition dit qu’il faut entrer par la gueule du dragon et ressortir par celle du tigre pour transformer vos déboires en chance 😀 .

Les pagodes ont été érigées en 1976. L’entrée est gratuite. Pour vous y rendre, vous devrez prendre le métro jusqu’à la station Zuoying, qui se trouve à quelques minutes de marche au sud des pagodes.

Le lac est bordé de temples et de sculptures toutes plus étonnantes les unes que les autres. On vous conseille de ne pas vous limiter aux pagodes mais d’aller sur la gauche vers la passerelle du lac qui mène au Pavillon Wuli.

Kaohsiung : Marché nocturne de Liouhe

C’est un endroit sympa pour goûter des spécialités ou rapporter des petits souvenirs locaux. Soyez prêts car il y a énormément d’odeurs différentes, cela va du “tofu puant” comme les taïwanais l’appellent, au chou, au canard,…

C’est l’un des plus populaire, n’y allez pas trop tard car vers 22h, certaines échoppes ferment déjà. Prenez le métro jusqu’à la station Formosa Boulevard. Le marché nocturne est à quelques minutes de marche.

Sun Moon Lake, long chemin pour ce petit coin de paradis

Nous avions lu tout & son contraire sur “Sun Moon Lake” et la seule chose qui s’est avérée vraie, c’est l’info sur les touristes. C’est la première fois que nous en avons croisé durant tout notre voyage 🙂 . On vous conseille donc d’y aller, comme nous, en basse saison & durant la semaine.

Depuis Kaoshiung, pour se rendre au Sun Moon Lake, il faudra vous rendre à la gare (métro arrêt “Zuoying station”) et vous rendre jusqu’à “Taichung”, via un train express. Cela coute environ 765 dollars taïwanais (23€ à la grosse louche), c’est un train plus luxueux que tout ceux qu’on vous a conseillé depuis le début de l’article, c’est comparable au Thalys 😉 . Ce train prend 58 minutes. Ensuite, vous devrez prendre un bus durant 2h, il y a un kioske dans la gare de “Taichung” qui vend des tickets intéressants – bus pour aller au Sun Moon Lake avec un pass pour prendre le téléphérique, le bateau & un bus pour faire le tour du lac et descendre aux différents points de vues autour de ce dernier, on vous le conseille car c’est avantageux. Quand vous êtes dans le bus, descendez au dernier arrêt “Siushe Visitor Center”. Nous avons logé au Yue Lake Backpackers, les chambres sont propres & face au lac 🙂 . Le prix est de 66€ la nuit avec petit déjeuné compris, c’est un peu cher pour Taïwan mais on voulait finir le voyage en beauté.

Le premier point de vue que nous avons fait était “Cien Pagoda“. C’est un petit trail de 900 mètres en monté, vous pouvez ensuite monter dans la tour et admirer la vue. Ensuite, nous avons fait le tour en câble, il vaut le détour, vous aurez une vue panoramique du lac. Le dernier arrêt en câble, vous amène à un parc d’attraction (l’entrée est à 16€), nous ne l’avons pas fait car nous voulions profiter de la nature autour du parc.

Il y a un arrêt de bus qui mène à des paons, on ne peut pas vous dire ce qu’on en pense car nous n’avons jamais trouvé le point de vue & nous avons fait du stop pour revenir sur nos pas… Nous avons ensuite été voir le Wewu Temple. C’est un lieu pleins de petits détails, on vous conseille de vous rendre à son opposé pour admirer la vue & ressentir l’atmosphère paisible. On vous conseille minimum 2 jours pour profiter du lac & tout voir, pour info, on ne se baigne pas dans le Sun Moon Lake 😉 .

Aux alentours du Sun Moon Lake, il n’y a pas de beaucoup d’endroits sympas pour manger. Je dirais que niveau culinaire, c’est le seul endroit qui était un peu décevant. Pas loin de notre hôtel, on vous conseille le Moon Café, ce n’est pas de la grande cuisine, ce n’est pas très typique, mais c’est pas cher & correct.

Pour conclure

Je pense que vous l’aurez compris, Taïwan est un pays magnifique ! Cette île possède de nombreux atouts pour des vacances réussies. Vos yeux seront éblouis par les superbes paysages, vos papilles seront exaltées avec tous les mets délicieux qu’on y trouve, les activités & choses à voir ne manquent pas et cerise sur le gâteau vous pourrez lézarder sur les plages pour vous relaxer après certains trails. C’était un voyage splendide !



Laurence (rédactrice)

Je suis une jeune bruxelloise passionnée par les voyages, les découvertes culinaires et les objets geek en tout genre. Je suis également shopping addict mais je me soigne.

1 commentaire
  1. Bonjour Laurence

    A t-il été facile pour toi de trouver des scooters électriques à chaque fois que tu le souhaitais ? Je serai bientôt à Taiwan et me demande s’ils sont répandus ou non.
    Merci !

Laisser un commentaire