Avant-première du film “A Most Violent Year”

Hier soir, je me suis rendue au Kinoplis avec Hanane, nous étions invitées à l’avant-première du film “A Most Violent Year”. Alors qu’est ce qu’on en a pensé de ce film, sympa ou pas ? Allez zou, on vous donne notre avis.

lolo et hanane - A Most Violent Year

Synopsis
New York – 1981. L’année la plus violente qu’ait connu la ville. Le destin d’un immigré qui tente de se faire une place dans le business du pétrole. Son ambition se heurte à la corruption, la violence galopante et à la dépravation de l’époque qui menacent de détruire tout ce que lui et sa famille ont construit (dixit Allocine).

A-MOST-VIOLENT-YEAR-film

Mon avis sur le film :
Tout le long du film, je me suis demandé quand ça allait bouger… Et après 2h d’ennui, le générique de fin. Le scénario est très linéaire (aussi lisse que le brushing de son personnage principal, interprété par Oscar Isaac). Oscar Isaac qui pour moi porte le film, il joue merveilleusement bien. Je suis déçue car le titre se voulait provoquant : “A Most Violent Year”. Et au final, j’ai trouvé le film plutôt soporifique. Pour résumer, je ne conseille pas le film car je n’ai pas aimé mais je ne peux pas dire qu’il est mauvais. Le jeu d’acteur est top, je trouve juste l’histoire banale et je n’ai pas accroché.

a_most_violent_year_belgique

L’avis d’Hanane (vous reconnaîtrez la belle plume que je n’ai pas) :
« A most violent year » dresse le portrait d’un homme d’affaire new-yorkais tentant de survivre dans une ville altérée par la délinquance et la corruption. Le réalisateur nous plonge dans un rêve américain devenu cauchemar et parle avec intelligence des ravages du capitalisme et surtout des limites de l’éthique. Le film subjugue par sa mise en scène et par l’interprétation magistrale d’Oscar Isaac (il y a de l’oscar dans l’air). Chandor nous dépeint un New-York sombre plongé sous une épaisse couche de neige. Les teintes brunes et beiges de la ville nous offrent un film visuellement très réussi malgré une réalisation très sobre. Le rythme du film est certes calme et parfois lent, il n’en reste pas moins qu’on est totalement captivés par l’ambiance et l’esthétique de celui-ci. J.C Chandor nous livre donc ici un film d’une noirceur et d’une élégance rare porté par un casting fort. Très peu de choses à reprocher au film si ce n’est un rythme parfois lent et un dénouement un tout petit peu décevant.

a-most-violent-year-kinepolis

Vous l’aurez compris, Hanane vous conseille le film “A Most Violent Year” et moi pas. Regardez par vous-même le trailer…

Alors vous irez le voir ou pas ?



Laurence (rédactrice)

Je suis une jeune bruxelloise passionnée par les voyages, les découvertes culinaires et les objets geek en tout genre. Je suis également shopping addict mais je me soigne.

Pas encore de commentaire

Laisser un commentaire