Coloration végétale au henné blond : mon expérience & le résultat

Je reviens vous parler de mon changement capillaire et de l’utilisation de produits naturels pour avoir une belle crinière de lionne. Rappelez-vous, il y a quelques semaines, je vous expliquais “comment éclaircir vos cheveux naturellement grâce au rhapontic et autres poudres végétales” . Cette semaine, je partage mon expérience sur la coloration végétale au henné blond. J’ai enfin sauté le pas & je suis plus que satisfaite du résultat 🙂 . Allez zou, je partage tous mes conseils & en prime, je vous ai fait un petit avant-après !

Éclaircir & puis colorer au henné blond

Dans ma quête du blond parfait, je suis passée par une phase d’éclaircissement avec entre autres des poudres. Si vous avez raté le coche, je vous conseille d’aller lire mon article à ce sujet, tout y est expliqué en détails. Je vous parlais déjà de mon envie d’essayer le henné blond, c’est donc chose faite ! J’ai longtemps hésité à passer le cap du henné colorant par peur et puis je me suis dit qu’au pire, j’irais chez un coiffeur qui utilise des produits naturels, bio, vegan, … s’il fallait rattraper le désastre 😉 . Petite info au passage, pour rattraper un désastre capillaire, il faut généralement foncer les cheveux, soyez donc bien conscientes de ça avant de vous lancer. Je le précisais déjà dans mon article précédent, je pense qu’avec le henné colorant, il ne faut pas avoir une idée trop précise du résultat que l’on veut, sinon c’est la déception assurée. L’article est long car j’ai essayé d’être la plus complète possible. Je ne suis pas une pro, juste une petite nana qui partage son expérience.

Détoxification à l’argile blanche

Si comme moi, vous avez fait beaucoup de colorations/décolorations ou que vous utilisez des produits qui ne sont pas naturels, il est fortement conseillé de passer par une phase de détoxification à base d’argile blanche. D’après de nombreux articles que j’ai lu sur le web, il semblerait que l’argile blanche absorbe les substances chimiques sur vos cheveux, ce qui va permettre de nettoyer ces derniers et ainsi enlever les impuretés, l’excès de sébum et le silicone, si vous utilisiez encore des produits qui en contiennent. Ça coule donc de source que pour que la coloration végétale au henné tienne, il faut arrêter tous les produits chimiques sur vos cheveux ! A l’heure d’aujourd’hui, utiliser des produits naturels est super accessible. Pas besoin de se ruiner, de passer des heures pour en trouver, il y en a dans les magasins bio, sur Aroma-Zone et certaines grandes surfaces s’y mettent également. Personnellement, j’ai fait pas mal de colorations et décolorations depuis mes 16-17 ans. Cela fait bientôt 7 mois que je n’ai plus fait de mèches ou colorations. J’ai d’ailleurs aussi stoppé l’utilisation de produits chimiques en ce qui concerne mes produits capillaires. Toutefois, j’ai quand même décidé de faire une détoxification avant de faire un henné colorant.

Préparation pour détoxifier votre chevelure

Pour la préparation, vous aurez besoin de :
– 6 cuillère à soupe d’argile blanche
– 2 cuillère à soupe de glycérine végétale ou aloe vera ou miel. Bref, un agent hydratant
– 350 ml d’eau ou de lait de coco. Perso, j’ai trouvé mon lait de coco au Carrefour.

Application :
L’argile blanche assèche les cheveux, il est préférable d’utiliser du lait de coco à la place de l’eau, car cela va les nourrir et les hydrater. Petite info en passant, le lait de coco peut aussi vous aider à faire dégorger une couleur si celle-ci ne vous plait pas 🙂 , bref le coco, c’est votre poto ! Pour la préparation, mettez l’argile dans un bol, ajoutez-y l’agent hydratant de votre choix (miel, glycérine végétale ou gel d’aloe vera). Ensuite, versez petit à petit le lait de coco ou l’eau (au choix) et mélangez le tout avec une cuillère en bois pour na pas altérer l’argile jusqu’à l’obtention d’une pâte sans grumeaux. Appliquez ensuite le mélange uniquement sur les racines (si vous n’utilisez plus de produits chimiques sur vos cheveux depuis plusieurs mois). Pour ma part, lors de la première application, j’en ai mis partout car mes cheveux étaient fort gras (rappelez-vous, ce produit assèche) & que je faisais des colorations auparavant. Pour la seconde application, j’en ai mis uniquement sur mes racines. Si vous en mettez en partout, le mieux est d’appliquer le mélange mèche à mèche en malaxant légèrement vos cheveux. Laissez ensuite poser sous un film transparent ou sous un bonnet de bain (ceux que vous recevez dans les hôtels) et mettez ensuite par-dessus une serviette préalablement trempée dans de l’eau chaude. C’est important que l’argile reste humide 🙂

Certaines personnes recommandent de laisser poser la mixture toute la nuit. Personnellement, je déteste dormir avec les cheveux mouillés, du coup, j’ai décidé de laisser le produit sur mes cheveux durant 2h. Ensuite, il suffit de laver vos cheveux avec un shampoing (naturel, of course) et si besoin utilisez un après-shampoing. Je n’utilise généralement pas d’après-shampoing mais comme je l’expliquais plus haut dans l’article, l’argile blanche assèche les cheveux, je conseille donc d’en utiliser un, pour un démêlage plus facile. J’utilise toujours le même car il est naturel & me sert pour réaliser des soins homemade (l’après-shampoing Dr. Hauschka au Jojoba et Guimauve).

Résultat :
Mes cheveux sont plus doux et plus clairs. Ils sont fin près à recevoir la coloration végétale au henné blond !

Conseils pour la semaine qui suit le soin à l’argile blanche

En plus de l’après-shampooing, n’hésitez pas à faire des bains d’huiles la semaine qui suit ce soin. Pour le moment, j’utilise l’huile pour les cheveux au Neem de la marque Dr. Hauschka, elle est parfaite pour les cheveux secs, fragiles et fourchus. Elle contient du neem, de la camomille, de l’huile de germe de blé, du romarin, … C’est idéal pour le cuir chevelu irrité, donc adéquat après un soin asséchant comme l’argile. Cette huile ne rend pas les cheveux gras après l’application & il suffit de la laisser poser 20 minutes avant de faire votre shampooing sur cheveux humide.

Je vous conseille également d’utiliser le sérum purifiant de la marque John Masters Organics. Ce n’est absolument pas obligatoire mais quitte à purifier & détoxifier vos cheveux autant le faire à fond ! Surtout si comme moi, vous faites cela en hiver, on perd régulièrement plus de cheveux et notre cuir chevelu a tendance à être plus sec. Ce sérum est destiné à purifier le cuir chevelu, prévenir la chute et apporter du volume et de l’épaisseur aux cheveux en améliorant la circulation sanguine, ce qui joue aussi un rôle pour stimuler la pousse. Ce sérum contient un mix d’huiles et d’extraits végétaux. La pipette permet une application gouttes à gouttes donc aucun risque d’avoir la main lourde. J’applique 4-5 gouttes sur mon cuir chevelu sur cheveux mouillés après les avoir lavés et essorés. Je brosse ensuite mon crâne pendant 2-3 minutes.

Petit conseil supplémentaire, le choix de votre brosse est également important, histoire d’éviter de les casser ou de les abîmer. Personnellement, j’utilise la brosse Olivia Garden et j’en suis ravie. Elle est écologique, à base de bambou qui est une alternative au bois histoire de contribuer à la diminution de la déforestation 🙂 . Elle permet de se faire un petit massage du cuir chevelu grâce aux embouts arrondis. Il semblerait que ça joue un rôle sur la circulation sanguine et par extension sur la croissance des cheveux et la perte des cheveux. Bref, revenons-en à notre sérum, grâce à lui mes cheveux sont vraiment plus volumineux et moins vite gras. J’ai vu une véritable différence depuis que je l’utilise. Voilà, je pense que maintenant vous savez tout ce qu’il vous reste à faire avant de passer au henné colorant ou à la coloration végétale.

Bien choisir son henné

Cette étape est très importante. J’ai essayé mon premier henné blond de la marque “HENNE NATUR” que j’ai trouvé dans un magasin BIO. Ce henné est composé de Camomiliae matricaria, de Rosmarinus officinalis, de Cassia obovata et de Lawsonia inermis. Le plus important quand vous le choisissez, c’est de ne surtout pas prendre un henné avec du sel métallique (aussi appelé sodium picramate) dans la composition.

Pourquoi ? Car vous risquez de vous retrouver avec les cheveux verts. D’où l’importance de prendre un henné 100% naturel !

Je n’étais pas satisfaite de la couleur que je trouvais trop jaune avec la coloration “HENNE NATUR”. Du coup, j’ai jeté mon dévolu sur celui d’Aroma-Zone où j’ai acheté presque tous mes produits 100% naturel. Entre nous, cela coute bien moins cher online que dans un magasin physique. J’ai cependant hésité longuement à acheter le henné blond d‘Aroma-Zone car les commentaires étaient plutôt négatifs, les internautes disaient soit qu’on ne voyait aucun changement, soit qu’il y avait trop de reflets roux. Bref, comme d’habitude, j’ai fait ma dingue et j’ai quand même testé. Et miracle, la couleur est super naturelle. J’adore le résultat avec la coloration végétale au henné blond d’Aroma-Zone !

Comment appliquer votre coloration végétale au henné blond ?

Préparation :
Mélangez le henné blond avec de l’eau tiède (quantité indiquée sur la boite), afin d’obtenir une pâte onctueuse, similaire à celle d’un masque. Avec le henné d’Aroma-Zone, j’utilise un seul sachet. Après, c’est à vous de voir, cela dépendra de la longueur de vos cheveux (les miens sont mi-longs au niveau des épaules). Appliquez sur cheveux propres et secs, mèche à mèche, de la racine à la pointe du cheveux en malaxant bien ceux-ci. Si vous le souhaitez, vous pouvez remplacer l’eau tiède par une infusion à la camomille pour obtenir plus de reflets. Pour ma part, en plus du henné blond, je rajoute aussi d’autres poudres telles que “Kapoor Kachli” qui donne du volume, la poudre “Ayurvédique d’orange” qui rend les cheveux doux & de la “poudre de guimauve” qui facilité le démêlage. Comme je l’ai dit précédemment, les poudres et le henné assèchent les cheveux, il faut donc y ajouter des agents hydratant tels que : du gel d’aloe vera, de la glycérine végétal, de la provitamine B5, de la protéine de soie, de la protéine de riz ou encore du miel. Je rajoute toujours quelques gouttes de Maca Vital qui vont stimuler la pousse. Après, dépendant de votre problématique capillaire, vous pouvez rajouter les produits que vous souhaitez 🙂 .

Application :
Avant d’appliquer la mixture, démêlez bien votre tignasse. Enfilez vos gants ! Mettez vos vêtements les plus moches et posez une serviette sur vos épaules. Comme pour toutes les colorations, il est important d’en mettre partout, des racines jusqu’aux pointes ! Pour se faire, faites des séparations sur l’ensemble de votre tête et commencez l’application par votre nuque et terminer toujours par les racines. Malaxez bien vos mèches pour bien en avoir partout. Une fois que vous en avez bien partout, emballez vos cheveux dans un film alimentaire ou dans un petit bonnet de douche et passez par-dessus une serviette humide et chaude. Comment faire ? Passez de l’eau bouillante sur votre serviette et essorez-la le plus possible. Concernant le temps de pose, ça dépendra de votre test fait préalablement. Personnellement, j’ai laissé poser 2h car je ne voyais aucune différence en laissant poser la coloration 30 minutes. Ensuite, rincez jusqu’à ce que l’eau qui coule de vos cheveux soit transparente. Idéalement, ne lavez pas vos cheveux pendant 24h à 48h. Perso, je n’y arrive pas car j’ai l’impression que mes cheveux sont sales. Je vous confirme que malgré un shampoing après l’application du henné, ce dernier tient bien.

Résultats :
Mes cheveux sont volumineux comme jamais, doux, brillants, …  et la couleur est naturelle & pleines de jolis reflets. Bref, je suis ravie !

Petits conseils :
Avant de l’essayer sur toute votre chevelure, je vous conseille vivement de d’abord l’essayer sur des cheveux récoltés sur votre brosse, histoire de ne pas avoir de mauvaise blague 🙂 . J’ai d’abord testé ma coloration végétale au henné blond sur quelques cheveux pris sur ma brosse, j’ai rincé après 30 minutes d’application et je n’ai vu strictement aucune différence. J’ai donc effectué un deuxième test sur une mèche à l’arrière de ma nuque et cette fois, j’ai laissé poser pendant 2h. La première fois, le henné part rapidement, donc si vous n’aimez pas le résultat obtenu, ne prenez pas peur. Si toutefois, vous ne voulez pas attendre sagement que ça s’estompe avec le temps, faite simplement le masque de détoxification à l’argile blanche, ça va faire dégorger le henné. Si comme moi, vous souhaitez couvrir vos cheveux blancs, il y a une technique pour que la couleur s’accroche et les recouvre bien. Le mieux, c’est de faire votre couleur en deux temps. Appliquez d’abord du henné neutre avec des agents hydratants, rincez et ensuite venez appliquer le henné blond. Les pigments blonds tiendront mieux de cette manière.

Pour conclure, l’avant-après

Voici mes cheveux après la détoxification à l’argile blanche. J’ai “nettoyé/purifié” mes cheveux avant d’appliquer la coloration végétale au henné blond. Mes cheveux sont clairs mais manquent un peu de peps, je trouve la couleur un peu fade.

Et le résultat, après la coloration végétale au henné blond. Je pense que les photos parlent d’elle-même, c’est pleins de reflets, ma couleur est rayonnante. C’est naturel et personne n’a remarqué que j’ai fait une “coloration”, c’est vraiment un effet “jolis reflets de vacances”. Bye bye le blond cendré & j’ai couvert mes vilains cheveux blancs par la même occasion.

J’espère que mon article vous a plu & que vous l’avez trouvé utile si comme moi vous souhaitez vous lancer dans la coloration végétale au henné. Personnellement, je vois une vraie différence depuis que je me suis dirigée vers le naturel et vers le henné neutre et colorant, je ne peux que vous recommander d’essayer. Je reviendrai tout bientôt avec d’autres recettes & astuces. Si vous avez des conseils, un avis,… je suis preneuse !



Caroline (rédactrice)

Caro est la photographe attitrée du blog. Healthy Girl, elle aime tout ce qui est bio et detox. Elle est à l’affut de toutes les dernières tendances mode et culinaires.

Pas encore de commentaire

Laisser un commentaire