Brussels short film festival 2014

Hier, je me suis rendue à la 17ième édition du Brussels short film festival.
Ce festival propose un nombre important de courts métrages pour les passionnés du genre, mais surtout pour un public varié, comme une programmation spéciale pour les écoles (primaires, secondaires).
J’ai été à la clôture du festival afin de voir les films qui ont remporté un prix. C’est mon amie Sandy qui nous a proposé cette soirée sympathique.

bsff

J’ai vu 4 courts métrages :

Mon préféré était “Xe Tai Cua Bo” (My Father’s Truck), du réalisateur brésilien Mauricio Osaki qui a reçu le grand prix international.
La petite fille Vy ne veux pas aller à l’école. Elle veut aider son père, du moins aujourd’hui. À contrecœur, le père accepte qu’elle l’accompagne. Mais le travail n’est pas un jeu, la vie peut être assez difficile. Ce court métrage m’a touché et je trouve qu’il était prenant. Je ne suis pas spécialiste en cinéma mais c’est celui que j’ai préféré.

My-Fathers-Truck-brussels-short-film-festival

Le second court métrage qui m’a plu et surtout fait rire était “Albertine” d’Alexis van stratum qui a reçu le prix de la critique, prix d’interprétation masculine et féminine. Ce court métrage a deux acteurs exceptionnels et les répliques sont magnifiques. Voici le résumé de ce court métrage : Depuis le décès de son mari, Albertine, 81 ans, isolée du monde et coupée de toute vie sociale, semble attendre la mort avec impatience. Un soir, alors que la vieille dame tente avec difficulté de changer une ampoule dans son salon, Madame Liétard, la mêle-tout de l’immeuble, débarque chez elle. Bien décidée à lui donner un coup de main, celle-ci introduit le voisin dans l’appartement.

Albertine-brussels-short-film-festival

Le troisième court métrage était “Partouze” de Matthieu Donck qui a reçu le prix du public. Il ne m’a ni plu, ni déplu. Je trouve que le thème était un peu saugrenu mais j’ai trouvé le scénario et le rythme du film plutôt pas mal. Céline et Brigitte en ont marre d’organiser des soirées tupperware alors elles décident d’organiser une partouze. Cela ne va pas se dérouler comme tout le monde l’espérait…

Partouze-brussels-short-film-festival

Le quatrième et dernier court métrage était “Cowboys Janken Ook” de Mees Peijnenburg qui a reçu le grand prix international. Je n’ai pas aimé ce court métrage, je l’ai trouvé plutôt banal en terme de scénario (du déjà vu et revu). Le jeu d’acteur était au rendez-vous et ce court métrage était bien filmé. Lorsque Sven provoque une bagarre après une soirée à Amsterdam son meilleur ami se retrouve dans le coma, et rien n’est plus comme avant.

Cowboys-Janken-Ook-de-Mees-Peijnenburg

Et vous, vous avez déjà été au Brussels short film festival ?



Laurence (rédactrice)

Je suis une jeune bruxelloise passionnée par les voyages, les découvertes culinaires et les objets geek en tout genre. Je suis également shopping addict mais je me soigne.

Pas encore de commentaire

Laisser un commentaire